Quelle Défense pour la France ?

france-2592252_1920
Source : Pixabay.com

Alors que le premier tour de l’élection présidentielle française aura lieu ce dimanche, nous vous proposons de revenir sur les propositions relatives à l’Europe, à la politique étrangère de la France et aux relations avec les institutions internationales en matière de défense, exprimées dans les programmes des principaux candidats. Poursuivre la lecture de « Quelle Défense pour la France ? »

Publicités

Quelle politique étrangère pour la France ?

france-2592252_1920
Source : Pixabay.com

À quelques semaines du premier tour de l’élection présidentielle française, nous vous proposons de revenir sur les propositions relatives à l’Europe, à la politique étrangère de la France et aux relations avec les institutions internationales en matière de défense, exprimées dans les programmes des principaux candidats. Poursuivre la lecture de « Quelle politique étrangère pour la France ? »

Quelle place pour l’Europe dans les programmes des candidats à la présidentielle ?

france-2592252_1920
Source : Pixabay.com

À quelques semaines du premier tour de l’élection présidentielle française, nous vous proposons de revenir sur les propositions relatives à l’Europe, à la politique étrangère de la France et aux relations avec les institutions internationales en matière de défense, exprimées dans les programmes des principaux candidats. Premier galop d’essai : l’Union européenne. Poursuivre la lecture de « Quelle place pour l’Europe dans les programmes des candidats à la présidentielle ? »

Geert Wilders et le Nexit

Source : ANP

À la veille de son soixantième anniversaire, l’Union européenne s’effrite. Il y a deux ans déjà, les négociations calamiteuses qui entouraient le possible Grexit avaient suffi à mettre en lumière les limites de sa cohésion. Bien que la brèche ait été colmatée par cimentations successives, l’année 2016 a, avec le Brexit, fait imploser l’apparente cohérence de cet ensemble. Poursuivre la lecture de « Geert Wilders et le Nexit »

Trump est une chance pour l’Union européenne

b9710836679z-1_20170117170948_000g0g8bi94h-2-0
Anthony Behar/Pool photo via Bloomberg

Le titre vous paraît audacieux ? Laissez nous vous convaincre qu’il est pertinent. Depuis son investiture au poste de 45e Président des États-Unis le 20 janvier dernier, Donald Trump est l’homme le plus épié, le plus commenté et surtout, le plus critiqué de la planète. Son comportement comme ses décisions, toutes contestables de notre avis, en sont les principaux responsables. Si nous aimons rappeler notre désapprobation la plus totale face à ces mesures tantôt discriminatoires, tantôt rétrogrades, il faut souligner que l’action politique du Président Donald Trump nous offre la magnifique opportunité de répondre des valeurs humanistes qui fonde notre « européanité ». Entendons par là qu’il s’agit d’une chance pour l’Union européenne d’incarner un « troisième recours », entre puissance américaine et puissance russe, pour faire émerger son Soft power, principe d’action dans lequel nombre d’États pourraient se reconnaître désormais. Poursuivre la lecture de « Trump est une chance pour l’Union européenne »

Retrouvons l’esprit Schengen !

Burki / Courrier International

Une semaine après le choc historique du Brexit et alors que les tractations sur les modalités de sortie du Royaume-Uni se multiplient, personne ne mesure réellement les conséquences d’une telle séparation. S’il est difficile de voir les résultats du référendum comme une « opportunité »[1], l’Union Européenne doit profiter de cette réflexion imposée pour réaffirmer son attachement à l’esprit des accords de Schengen, qui fêtent ce mois-ci leurs 31 ans. Bien avant le tumulte du Brexit, l’espace Schengen se trouvait déjà accablé de tous les maux par des détracteurs de plus en plus nombreux. Face aux grands défis que représentent la crise migratoire et le terrorisme, l’idéal européen imaginé par les pères fondateurs apparaît pourtant, plus que jamais, comme le but salvateur vers lequel tendre. Poursuivre la lecture de « Retrouvons l’esprit Schengen ! »

L’Etat islamique est une mode, mais n’attendons pas la fin de son cycle

maxresdefault
Source : Univision Noticias

Le contexte actuel, dans sa globalité, amène ceux qui ont la possibilité de le changer à se poser des questions d’un nouvel ordre. Pourtant, un sujet central semble (ou devrait) revenir sur le devant de la scène, celui de la déviance. Rappeler simplement la définition sociologique de cette notion permet, dans le cadre de cette réflexion, de prendre de la hauteur sur un nouveau phénomène de mode en plein essor depuis une dizaine d’années maintenant : la « djihadisation » et les codes de bonnes (ou plutôt nouvelles) conduites qui s’associent à cette mode. Poursuivre la lecture de « L’Etat islamique est une mode, mais n’attendons pas la fin de son cycle »

Portugal : Avant les élections présidentielles, sommes-nous sortis de la crise ?

Source : E2 Emprego & Estágios
Source : E2 Emprego & Estágios

La politique portugaise est un de ces jeux de pouvoir auxquels peu de commentateurs prêtent intérêt. Pourtant, les élections législatives d’octobre dernier nous ont offert un spectacle inattendu. « 11 dias, 5 horas e 40 minutos » auront suffi pour qu’une grave crise politicienne s’empare du pays. Un record. Poursuivre la lecture de « Portugal : Avant les élections présidentielles, sommes-nous sortis de la crise ? »

Le Rafale, l’histoire mouvementée d’un champion de l’industrie de défense française

Rafale Dassault
Rafale Dassault

Fleuron de l’armée de l’air française, le Rafale est ce petit bijou de prouesses technologiques que beaucoup de pays nous envient. Et pourtant, lancé en 2001, cet avion de combat n’a pas de suite connu les heures de gloire qu’on lui prédisait.

Alors que le 4 mai dernier, François Hollande officialisait la vente de 24 avions Dassault à l’émirat Qatari, retour en images sur le programme ACX, la naissance du Rafale et les premiers échecs commerciaux. Poursuivre la lecture de « Le Rafale, l’histoire mouvementée d’un champion de l’industrie de défense française »

Caucase : une mosaïque de conflits interminables ?

Source : Dimitar Dilkoff, AFP
Source : Dimitar Dilkoff, AFP

La région du Caucase, nous l’avons vu dans le premier volet de cette trilogie[1], est une mosaïque culturelle, religieuse et ethnique qui fait l’objet des nombreuses convoitises des puissances qui l’entourent. Mais cette région du monde se distingue également par la diversité des conflits qui déchirent ses territoires du Caucase Nord et Sud. Poursuivre la lecture de « Caucase : une mosaïque de conflits interminables ? »

Grèce : Syriza au pouvoir, créanciers sans espoir ?

Source : Yorgos Karahalis - Reuters
Source : Yorgos Karahalis – Reuters

C’est une victoire sans appel, et cela n’a rien de surprenant. Traumatisés par des années de politique d’austérité, les électeurs grecs ont répondu par les urnes en plaçant Syriza en tête des élections législatives anticipées. Avec 36,34% des suffrages, le parti de gauche, emmené par Aléxis Tsípras, obtient 149 des 300 sièges du Voulí (Parlement grec), reléguant ainsi Pasok (parti social-démocrate) et Neo Dimokratia (parti du Premier ministre sortant, Antónis Samarás) au rang de petits groupements politiques grecs. Poursuivre la lecture de « Grèce : Syriza au pouvoir, créanciers sans espoir ? »

Élections législatives moldaves : révélatrices d’un choix stratégique à venir

© Vadim Denisov / AFP
© Vadim Denisov / AFP

Le 30 novembre 2014 ont eu lieu les élections législatives en Moldavie. Les résultats de ces élections[1] ont vu arriver en tête le Parti Socialiste d’Igor Dordon (PSRM) avec 20.51% des voix et 25 sièges au parlement ; suivi du Parti Libéral – Démocrate de Vladimir Filat (PLDM) avec 20.16% et 23 sièges; puis arrive le Parti Communiste de Vladimir Voronine (PCRM) avec 17.48% et 21 sièges; suivi du Parti Démocrate de Marian Lupu (PDM) qui a obtenu 15.8% et 19 sièges; et enfin le Parti Libéral de Mihai Gimpu (PL) avec 9.6% et 13 sièges. Certains analystes voient dans ces résultats une « gifle à la diplomatie européenne »[2], du fait des bons résultats des deux partis socialistes et communistes dits anti-européens. Au contraire, d’autres analyses voient une victoire de la diplomatie européenne dans ces élections législatives, en ce sens que, la coalition de la majorité sortante « alliance pour l’intégration européenne » composée des trois partis libéral- démocrate, démocrate, et libéral (PLDM- PDM- et PLM) a été reconduite peu après les élections (le 04/12/2014) et cumule ainsi 55 sièges sur 101 au parlement moldave, soit la majorité au parlement. Poursuivre la lecture de « Élections législatives moldaves : révélatrices d’un choix stratégique à venir »

Le nouveau départ de la Commission Juncker

Source : EUObserver
Source : EUObserver

Le 10 décembre dernier, la nouvelle Commission européenne ainsi que son Président ont prêté serment d’indépendance devant la Cour européenne de justice à Luxembourg, cet évènement qui regroupait enfin tous ses membres nous a permis de nous pencher sur les dernières nouveautés de la Commission européenne 2014 – 2019. Poursuivre la lecture de « Le nouveau départ de la Commission Juncker »

Le point sur l’actualité : La chute inexorable du rouble

Il ne vous aura pas échappé ces derniers jours que la Russie rencontrait quelques difficultés économiques parmi les plus graves de son histoire. La presse s’en fait écho. Nous même en faisions une annonce mercredi dernier. Le temps pour nous de faire le point sur cette information marquante de la semaine. Poursuivre la lecture de « Le point sur l’actualité : La chute inexorable du rouble »

Crise Ukrainienne : La diplomatie de l’isolement suffit-elle à mettre un terme au conflit ukrainien ?

Source : Kevin Lamarque, AFP
Source : Kevin Lamarque, AFP

Le 16 septembre dernier lors de la tenue du G20 en Australie, le président Vladimir Poutine a quitté Brisbane avant la fin officielle du sommet. Exposé à de virulentes critiques au sujet de la crise ukrainienne, le chef du Kremlin a prétexté que sa fatigue et la durée du voyage justifiaient son départ anticipé. Cette attitude spectaculaire – qui va à l’encontre du protocole en vigueur – illustre à quel point la Russie connaît un isolement croissant sur la scène internationale depuis l’annexion de la Crimée en mars dernier. À titre indicatif, rappelons qu’il y a plus d’un an la ville de Saint Petersbourg accueillait ce même sommet tandis que Moscou employait toute son énergie à organiser les Jeux Olympiques d’hiver à Sotchi. Poursuivre la lecture de « Crise Ukrainienne : La diplomatie de l’isolement suffit-elle à mettre un terme au conflit ukrainien ? »

Procès du Serbe de Bosnie Radovan Karadžić : Lumière sur ce conflit pluriethnique en Ex-Yougoslavie

Sommaire

Avant-propos

1 – Du premier discours nationaliste à la Présidence unique de la Yougoslavie

2 – Perte d’influence de la Ligue des communistes et désirs indépendantistes

3 – Slobodan Milošević, les Serbes et les autres

4 – Le jour où Milošević est né

5 – Campagne présidentielle serbe 1989 : Vers un durcissement du discours nationaliste

6 – 28 juin : le discours du Gazimestan

7 – 1990 : La fin de la Yougoslavie

8 – Le cas serbe

Sources : The Guardian Photographe : Sipa Press/Rex Features
Sources : The Guardian Photographe : Sipa Press/Rex Features

Avant-propos

Radovan Karadžić, ce nom ne vous dit peut-être rien, et pourtant ce docteur en psychiatrie, spécialiste du traitement des névroses et de la dépression, était la personne la plus recherchée après Oussama Ben Ladden.

Lundi 29 septembre s’est ouvert la phase finale de son procès pour crime contre l’Humanité.

Jugé par le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY), le serbe de Bosnie est accusé de génocide en Yougoslavie et du massacre de Srebrenica. Poursuivre la lecture de « Procès du Serbe de Bosnie Radovan Karadžić : Lumière sur ce conflit pluriethnique en Ex-Yougoslavie »

Crise Ukrainienne : L’Europe peut-elle réellement sanctionner la Russie ?

Drapeau-russe-flotte-sur-la-place-lenine-a-simferopol-en-crimee-le-17-mars-2013
Photo Dimitar Dilkoff – AFP

Vendredi 12 septembre, les nouvelles sanctions adoptées par les pays membres de l’Union européenne contre la Russie sont entrées en vigueur après leur publication au Journal Officiel. D’ordre économique, celles-ci ont pour objectif de contraindre le géant russe à cesser de soutenir les mouvements indépendantistes à l’origine des troubles dans l’Est de l’Ukraine. Jusqu’à présent, trois types de dispositions ont été adoptées. Poursuivre la lecture de « Crise Ukrainienne : L’Europe peut-elle réellement sanctionner la Russie ? »

Archives : Vol MH-17, un cas isolé ? – La Tragédie d’Ustica (1)

Alors que les recherches sur les lieux du crash du vol MH-17 sont de plus en plus compromises, le site étant rendu difficile d’accès par les combats entre opposants pro-russes et Ukrainiens, qui, dans la nuit du 31 juillet 2014 au 1er août, comptabilisaient encore 14 tués dans ces affrontements, nous vous proposons une fouille dans les archives de l’Histoire internationale : Vol MH-17, un cas isolé ? Poursuivre la lecture de « Archives : Vol MH-17, un cas isolé ? – La Tragédie d’Ustica (1) »

Vol MH-17 : Quelles conséquences diplomatiques en pleine crise ukrainienne ?

Photo : Dmitry Lovetsky – AP/SIPA

Le 16 juillet 2014, un avion de ligne de la compagnie Malaysia Airlines, faisant la liaison entre Amsterdam et Kuala Lumpur, est abattu dans l’espace aérien ukrainien. À son bord, 283 passagers, 15 membres de l’équipage, aucun ne survivra. Poursuivre la lecture de « Vol MH-17 : Quelles conséquences diplomatiques en pleine crise ukrainienne ? »

Comprendre le jugement de la Cour pénale internationale dans le massacre de Srebrenica

Sources : Genocide Srebrenica Blog
Sources : Genocide Srebrenica Blog

Mercredi 16 juillet, la Cour pénale internationale de La Haye rend son verdict. « L’État des Pays-Bas est responsable de la perte subie par les proches des hommes qui ont été déportés par les Serbes de Bosnie depuis les bâtiments Dutchbat à Potocari dans l’après-midi du 13 juillet 1995″. Poursuivre la lecture de « Comprendre le jugement de la Cour pénale internationale dans le massacre de Srebrenica »

Commission européenne : Et le vainqueur est … Juncker

Juncker - EUObserver
Sources : EUObserver

Vendredi 27 juin 2014, les 28 chefs d’États et de gouvernements ont nommé Jean-Claude Juncker nouveau président de la Commission européenne. Le luxembourgeois de 59 ans, ex-premier ministre, prendra ses fonctions à la fin du mandat de son prédécesseur, le Portugais José-Manuel Barroso. Poursuivre la lecture de « Commission européenne : Et le vainqueur est … Juncker »

Quelles seraient les conséquences d’une Écosse indépendante ?

Scottish-Parliament1

Le 18 septembre prochain, les électeurs écossais de plus de 16 ans seront amenés à se prononcer en faveur ou contre l’indépendance de l’Écosse au cours d’un référendum historique.

À la demande d’Alex Salmond, premier ministre d’Écosse et leader du Scottish National Party (SNP), l’Angleterre a accepté la tenue de ce vote par la signature des Accords d’Édimbourg en 2012. Si une victoire indépendantiste venait à être plébiscitée, le Traité qui réunit les Parlements anglais et écossais sous la gouvernance du Parlement de la Grande-Bretagne, l’Union with England Act (1707), viendrait à être abrogé. Poursuivre la lecture de « Quelles seraient les conséquences d’une Écosse indépendante ? »

Pourquoi la candidature de Michel Barnier à la Présidence de la Commission européenne est-elle relancée?

Michel Barnier

Coïncidence du calendrier ? Ou simple stratégie politique ?

Le 1er novembre prochain, le mandat de commissaire européen au marché intérieur de Michel Barnier prendra fin. Le temps pour lui de réaffirmer sa candidature à la Présidence de la Commission européenne.
Réaffirmer, oui, car pour le moment, M. Barnier , qui avait perdu la primaire du Parti Populaire Européen (PPE) face à Jean-Claude Juncker, n’a fait aucune déclaration en ce sens. Poursuivre la lecture de « Pourquoi la candidature de Michel Barnier à la Présidence de la Commission européenne est-elle relancée? »

Quels sont les candidats à la présidence de la Commission Européenne?

Le 31 octobre 2014 prendra fin le mandat de José Manuel Barroso, actuel président de la Commission européenne, le temps pour nous de revenir sur cette élection.

Du 22 au 25 mai, les peuples européens ont exprimé leurs volontés respectives au travers d’un scrutin marqué par la victoire de la droite nationaliste en France et au Danemark, et celle du parti eurosceptique anglais UKIP de Nigel Farage. Ils occuperont ensemble 104 sièges à la Commission. Poursuivre la lecture de « Quels sont les candidats à la présidence de la Commission Européenne? »