La réconciliation coréenne : entre fantasme et réalité

north-korea-2692779_1920
Source : Pixabay – Geralt

Objet de convoitise de longue date, la Corée est finalement annexée en 1910 par le Japon. Celui-ci élimina pour parvenir à ses fins la concurrence de la Chine et de la Russie. Les Coréens se trouvèrent alors sous la domination nippone, ce qui se manifesta par exemple par l’obligation de parler japonais. La libération de la Corée survient suite à la défaite japonaise lors de la Seconde guerre mondiale face aux États-Unis et à ses alliés. La Corée se trouve dès lors divisée au niveau du 38ème parallèle en deux zones d’occupation, l’une soviétique et l’autre américaine. Cette division est entérinée par le traité d’armistice, signé le 27 juillet 1953, qui vient mettre fin à la guerre de Corée. Cette dernière opposa la République de Corée (Corée du Sud) soutenue par les Nations Unies et les États-Unis à la République démocratique populaire de Corée (Corée du Nord) soutenue par l’URSS et la Chine. Le traité d’armistice institua une zone démilitarisée, la DMZ. Poursuivre la lecture de « La réconciliation coréenne : entre fantasme et réalité »

Publicités